DEGATS des OURS = un faible % du TOTAL des PERTES en OVINS .

ne actualité

Bilan et analyse des dégâts d’ours 2008

18-02-2009 – 10:21

A l’occasion du bilan d’activité des "bergers itinérants", l’Equipe Technique Ours publie une analyse des dégâts d’ours 2008.

Il convient avant tout de rappeler l’ours est une cause de mortalité marginale dans les Pyrénées : 163 brebis pour l’ensemble du versant français des Pyrénées en 2008, c’est extrêmement faible.
D’autant plus faible si l’on considère les pertes liées à l’épidémie de fièvre catarrhale ovine (FCO) qui a sévit en 2008, et dont il est bien difficile d’obtenir un bilan. La FCO a tué plusieurs dizaines de milliers d’animaux dans les Pyrénées en 2008, et on en a beaucoup moins parlé que les 160 brebis tuées par les ours … Sans compter les effets indirects durables de la FCO sur les troupeaux : affaiblissement des bêtes, baisse de la fécondité …
Ceci précisé, il est intéressant et important d’analyser la prédation de l’ours, afin de mieux la comprendre et la prévenir.

Tendance générale

On observe une  baisse  significative des  dégâts sur les  troupeaux domestiques entre  2007  et  2008,  à  l’échelle du  massif.   
Tous  les  noyaux  ne  sont  pas  concernés  de  la  même  manière  et  cette  baisse  s’explique principalement  par  la  disparition  de  l’ourse  Franska  et à l’absence de Hvala du versant français.
On note également une diminution significative des dégâts sur les estives où des mesures de protection ont été mise en place.

Publicités
Cet article, publié dans Non classé, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour DEGATS des OURS = un faible % du TOTAL des PERTES en OVINS .

  1. peanuts dit :

    et bien évidementde toute façon, ils ont bien le droit d’y être les oursils étaient là bien avantde plus personne n’a le droit de choisir ce qui doit vivre ou pasla nature avait choisi de les faire vivre dans ce milieurespectons là!!!!

    J'aime

  2. Christian dit :

    Vous avez raison Titof, de relever ce paradoxe : 163 brebis tuées par les ours dans tout l’ensemble du versant français des Pyrénées, alors que l’on massacre des dizaines de milliers de bétails malades ou rendu malades.(voyez le scandale des vaches folles et autres bestiaux, tout cela par la propre folie de l’homme, l’appât du gain, le profit etc… je n’énonce malheureusement rien de nouveau mais il faut le dire et le répéter. )Au lieu d’accuser l’ours ou le loup de massacre, de carnage, etc….

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s